Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

NOUVELLES : L'équipe de rugby féminin recrute de nouveaux talents locaux et des provinces maritimes

Lundi 7 Mai 2018
Photo: 
Ellen Bond

En prévision d'une année à défendre son titre national, l'équipe de rugby féminin des Gee-Gees mobilise de nouveaux talents pour la saison 2018.

L'une des zones géographiques stratégiques pour l'entraineuse-chef Jen Boyd ont été les provinces maritimes, en particulier la Nouvelle-Écosse. Nombres de nouvelles recrues se sont formées grâce au système de rugby provincial des Keltics de Nouvelle-Écosse qui est connu pour façonner d'excellents athlètes.

« J'ai une bonne relation avec l'entraîneur des Keltics et il m'a envoyé quelques très bonnes joueuses, explique Boyd. Trois d'entre elles viennent de l'école King's-Edgehill, qui est l'ancien établissement d'Alex Ondo. »

Le trio de King's-Edgehill à Windsor, N-É sont Amy Marchand-Dion, Kenzie Cecchetto et Morgan Rogers.

« Je crois que certaines d'entre elles auront un effet immédiat sur l'équipe, continue Boyd. J'ai eu la chance de les voir jouer et je pense qu'elles sont vraiment d'excellentes recrues. »

D'autres joueuses des provinces maritimes se joindront à l'équipe avec l'ajout d'Augustine Cove et Ellen Murphy de l'Î,P.-É., qui a été trois fois championne nationale U SPORTS et est transférée de l'Université St. Francis Xavier. De plus, les Gee-Gees accueilleront également Ritaj Abdoullah et Jessica McPherson, toutes deux de la Nouvelle-Écosse du système des Keltics. »

« Je suis vraiment très heureuse qu'elles se joignent à nous, précise Boyd. Ces joueuses ont été impliquées dans des programmes de haute performance et ont été en salle de musculation pour faire du conditionnement physique tout au long de l'année et ont joué au rugby. Elles veulent être défiées et savent qu'Ottawa présente beaucoup d'opportunités. »

Au niveau local, l'équipe accueille Meredith Sirrs de l'École secondaire Colonel By, Sophie Duguay du Collège Ashbury, Vivian Achor de l'École secondaire Immaculata et Talia Hennessy du Collège Héritage à Gatineau.

Deux recrues qui proviennent hors du circuit et pourraient avoir un fort impact sur les Gee-Gees sont Sarah White, une arrière de l'École secondaire catholique St. Peter de Peterborough, Ont. et Tylo Borsboom, une joueuse de troisième ligne de Winnipeg, Man.

Boyd pense que la formule simple employée dans le choix de recrutement pour l'équipe ont jusqu'ici permis à l'équipe d'atteindre le meilleur niveau de succès au Canada.

« Nous avons obtenu un peu plus de visibilité après le championnat, mais je pense que les recrues connaissent le programme et ce à quoi elles s'engagent en venant jouer au rugby avec nous. Nous avons des joueuses qui sont prêtes à se mettre au travail, ce n'est pas pour les étoiles, l'important est de recruter celles qui veulent travailler fort, qui sont de bonnes personnes et qui souhaitent avoir des responsabilités. Avec cette formule, il est beaucoup plus simple de grandir. »

Pour plus de nouvelles, restez connectés sur le compte Instagram de l'équipe @geegees_wrugby, ainsi que sur le site web des Gee-Gees pendant l'été.