Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

Les Gee-Gees accueilleront les Lions, mercredi, pour amorcer les séries

Lundi 17 Février 2014
Photo: 
Richard A. Whittaker

Après avoir remporté leurs deux dernières parties de la saison régulière, les Gee-Gees de l’Université d’Ottawa sont prêtes pour le défi que représentent les séries. Classées troisièmes de l’est des SUO, elles accueilleront les Lions de York, sixièmes, ce mercredi à 19 h, au pavillon Montpetit.

« Nous avons montré que nous nous sommes améliorées lors des matchs du week-end dernier et nous avons hâte d’affronter York qui nous a battues il y a quelques semaines », a mentionné l’entraineur-chef Andy Sparks, qui a mené les Gee-Gees en séries des SUO à chacune de ses six saisons à la barre de l’équipe. « Nous avons nos dernières pratiques aujourd’hui et demain et nous tenterons de corriger certains éléments importants. Nous nous attendons à avoir 12 joueuses dans l’alignement pour la première fois en un mois, alors ça devrait être un bon match. »

Avec une fiche de 14-8 en saison régulière, les Gee-Gees ont terminé 12 points devant les Lions (8-14), mais les deux équipes ont divisé les honneurs de leurs face à face cette saison. L’Université d’Ottawa a remporté la première rencontre au pavillon Montpetit par la marque de 69-47. Julia Soriano avait connu la meilleure performance de sa carrière avec 18 points pour mener la formation des Gee-Gees.

Kayla Pangos et les Lions ont répliqué deux semaines plus tard à Toronto en battant les Gee-Gees 60-51. Pangos avait été dominante avec 17 points dans la victoire. Son équipe a toutefois perdu ses deux dernières parties de la saison et aura sans aucun doute soif de victoire.

À l’exception du dernier duel entre les deux équipes, l’Université d’Ottawa avait été dominante, remportant les 11 matchs précédents. Le retour des vétéranes Stephanie MacDonald et Francesca Bellehumeur-Moya ainsi que la meilleure santé de l’équipe ajouteront de la profondeur et plus de confiance dans le camp des Gee-Gees.

« Afin de connaître du succès ce week-end, la pression et le jeu défensif seront très importants », a mentionné l’avant de 6-1 Maddie Stephen. « Refermer notre défensive sera une priorité. Nous avons bien pratiqué la semaine dernière et nous avons eu deux victoires ce week-end, alors nous voulons bâtir là-dessus. »

L’équipe gagnante accèdera à la demi-finale de l’est des SUO et affrontera les Gaels de Queen’s ou les Ravens de Carleton, alors que la saison de la perdante prendra fin. Pour s’être rendues si loin et en raison de la simple éliminatoire, les deux équipes savent que l’exécution sera la clé.

Du côté des statistiques, les Gee-Gees devancent leurs adversaires pour la production offensive, mais peu séparent les deux adversaires pour les points accordés. Un style de jeu rapide et une bonne pression ont aidé les Gee-Gees récemment. Elles utiliseront certainement leur jeu sous le panier et leur habileté à récupérer les rebonds à leur avantage, mais elles devront faire attention aux Lions qui ont un meilleur pourcentage de réussite sur les lancers francs. En séries, tout peut faire une différence.

La partie débutera à 19 h et consultez la page de la billetterie pour obtenir plus de renseignements.

La partie sera également diffusée sur SSN Canada.