Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

Un doublé victorieux à l’extérieur

Samedi 13 Février 2016
Gee-Gees in action
Photo: 
Richard A. Whittaker

L’équipe féminine de basketball de l'Université d'Ottawa, classée no9 (13-2), a conclu un week-end difficile à l’extérieur avec un doublé victorieux, qui s’est achevé par une victoire contre les Badgers de l'Université Brock 75-50.

Kellie Ring a débuté la partie avec une contre-attaque rapide et un tir déposé, ce qui a placé les Gee-Gees en tête dès les premières minutes. Suivant l’exemple de sa coéquipière, Catherine Traer a décoché trois tirs longue distance, ce qui a permis aux Gee-Gees de prendre la tête avec dix points d’avance à l’entame du deuxième quart temps 23-13. Ce fut une performance constante de la part de Traer ce week-end, puisqu’elle a terminé meilleure marqueuse de la partie avec un total de 25 points, 5 rebonds, 2 interceptions et 2 passes décisives, sans parler de ses 40 % de réussite derrière l'arc de cercle.

Les Gee-Gees ont senti la pression grimper et ont eu quelques difficultés lorsque Brock a répondu par un effort défensif implacable, empêchant les Gee-Gees de marquer dans la seconde période. Les Badgers ont suivi le rythme des Gee-Gees grâce à une pression tout-terrain, courant après le pointage et grignotant quelques fautes à l’intérieur. Brock a ainsi pu revenir à un point d'écart des Gee-Gees et finalement, remporter le deuxième quart 12 à 9. Les joueuses qui ont le plus contribué au succès des Badgers en deuxième période sont trois partantes, qui ont marqué plus de 10 points chacune : Kate Harpur (13), Jenalyn Yumol (12) et Kira Cornelissen (11). Harpur était à deux doigts d’inscrire un double-double avec 13 points, 9 rebonds, 2 contres, 2 passes et 1 interception.

Menant de 14 points seulement au début de la quatrième période, les Gee-Gees ont répliqué avec un jeu collectif et solide, creusant l’écart de 24 points. Jennifer Crowe et Katherine Lemoine ont sans aucun doute causé un sursaut d'énergie sur le terrain en inscrivant deux tirs à trois points. Lemoine a été un atout dans la seconde période, inscrivant 11 de ses 17 points et terminant avec 8 rebonds, 1 contre et 1 interception. Il est à noter que la joueuse de quatrième année Kellie Ring a distribué 14 passes décisives à ses coéquipières grâce à une vision talentueuse du jeu, a récupéré 10 rebonds et a ajouté 9 points au tableau d’affichage.