Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

Première victoire des Gee-Gees en séries éliminatoires

Mercredi 17 Février 2010

Basketball féminin (12-10 SUO, 1-0 éliminatoires, 23-15 au total) 

Accueillaient Laurentienne (12-10 SUO, 0-1 éliminatoires) dans un match des séries éliminatoires des quarts de finale des SUO de l’Est, le mercredi 17 février au pavillon Montpetit, 19 h.

                     1    2  Demie   3    Final
uOttawa       17  13   30      29    77
Laurentienne  13  12   25      17    67

Voyageurs : Lisa Furchner 18 points, Norma-Jean Roberts 13 points.
Gee-Gees : Hannah Sunley-Paisley (Toronto, Ont.) 20 points, 15 rebonds, Émilie Morasse (Québec, Qué.) 16 points, 5 rebonds 

Les Gee-Gees du basketball féminin de l’Université d’Ottawa ont vaincu les Voyageurs de Laurentienne de 77 à 67 au pavillon Montpetit mercredi soir pour avancer en quarts de finale des SUO.

Les Gee-Gees affronteront désormais les Rams de Ryerson Rams samedi soir à Toronto à 18 h.

Ryerson a terminé sa saison en deuxième place dans les rangs des SUO.

La première demie du match s’est déroulée avec beaucoup de va-et-vient jusqu’à ce que les Gee-Gees prennent les devants grâce à un effort de 29 points au troisième quart.

Dès lors, l’uOttawa a pris le contrôle de la balle et Laurentienne a tenté en vain d’effectuer une remontée jusqu’à la fin du match. 

À la tête des Gee-Gees se trouvaient les deux meilleure marqueuses de la saison, Hannah Sunley-Paisley et Émilie Morasse, qui ont accumulé respectivement 20 et 16 points.

L’uOttawa a dépassé Laurentienne à chaque quart pour capturer une quatrième victoire contre les Voyageurs en six matchs.

« Nous avons trouvé le rythme exact que nous voulions utiliser en ce mercredi soir, dit Andy Sparks, l’entraîneur-chef des Gee-Gees.

Nous avons assurément eu de bons moments, mais parfois nous éprouvions de la difficulté. Chose certaine, nous allons devoir être meilleures contre Ryerson. »

Les Gee-Gees se concentreront maintenant à faire concurrence à Ryerson à Toronto dans trois jours seulement. L’uOttawa a vaincu les Rams par deux points à Ryerson puis s’est inclinée par quatre points au pavillon Montpetit plus tôt cette saison.

« Je suis enthousiaste d’aller à Toronto et d’affronter Ryerson, » dit Sunley-Paisley.

La joueuse originaire de Toronto ajoute que « les Rams ne sont pas aussi fortes que Laurentienne, mais elles sont beaucoup plus rapides. Je m’attends à jouer un différent type de match contre Ryerson samedi soir. J’ai vraiment hâte. »