Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

Les Gaels remportent l’affrontement robuste grâce à une remontée en prolongation samedi 25 janvier 2014

Samedi 25 Janvier 2014
Photo: 
Richard A. Whittaker

L'attaque des Gee-Gees a perdu tout son élan lorsque les Gaels de Queen's ont imposé une période supplémentaire samedi soir. Ottawa a finalement essuyé un revers de 57-46. Queen’s tirait de l'arrière pendant la majorité de la partie, mais a finalement réussi à compter 14 points en prolongation. Les Gaels se situent maintenant à deux points d'Ottawa dans le classement des SUO. 

Queen's a maintenu une défensive très alerte tout au long du match, ce qui a compliqué la tâche aux Gee-Gees en ce qui concerne le jeu sous le panier et les tirs à trois points. Ottawa a eu quatorze lancers francs en temps réglementaire, mais n'en a réussi que la moitié. La pivot d'Ottawa, Angela Tilk, était constamment surveillée par deux ou trois joueuses sous le panier et n'a pu réussir que six de ses 18 tirs.

Queen's a intercepté le ballon et pris les devants lors des dernières secondes de jeu du troisième quart, chamboulant ainsi le déroulement de la partie. Cette avance n'a toutefois pas duré longtemps, puisque les Gee-Gees ont maintenu le rythme. Les équipes ont mené tour à tour trois fois avant que la recrue des Gee-Gees Sarah Besselink réussisse un panier sur réception de trois points. Le pointage était de 43-46 à 46 secondes de la fin. Il s'agissait seulement du deuxième panier à trois points qu'Ottawa avait réussis jusque-là.

Un tout autre rythme régnait en prolongation. Ottawa a seulement marqué trois points, malgré ses 12 tentatives. Liz Boag a réussi deux lancers francs, ce qui a réduit l'écart à neuf points avec seulement 2:30 à faire dans le quart supplémentaire. Les Gee-Gees ont diminué l'écart à cinq points, mais les lancers francs réussis par Queen's lui ont assuré la victoire. 

Boag a donné le ton aux Gaels en marquant 15 points, tandis que Robyn Pearson a cumulé 14 rebonds et 10 points. Jenny Wright a marqué 14 points lors de cette victoire de Queen's.

« Je leur lève mon chapeau, elles ont été stratégiques avec nos recrues », commente Sparks.  « Nous en avons laissé passé beaucoup. Nous avons eu plusieurs occasions de l'emporter, mais cela ne fonctionnait pas aujourd'hui. Queen's a analysé notre équipe et a joué en conséquence. Nous étions bloquées sous le panier et à l'arc.C'est très difficile de jouer dans ce temps-là. »

« Je pense que le problème était leur agressivité et la pression qu'elles ont mise sur notre périmètre. Nous ne sommes pas habituées à ça », explique Maddie Stephen, qui a cumulé 13 rebonds et 10 points. « Nous devrions l'être, mais cela nous a vraiment surprises. Tout est devenu plus difficile et nous n'étions pas assez fortes. »

Cette victoire n'en était pas une offensive : les Gaels avaient un pourcentage de réussite de 35 et les Gee-Gees, de 25. Il s'agissait de loin de la pire performance offensive des Gee-Gees de la saison. Les deux équipes ont souffert de nombreux revirements, 24 du côté de Queen's et 20 pour Ottawa. Ainsi, les deux équipes ont donné plus de chances à leur adversaire qu'elles n'en ont eu elles-mêmes.

Les Gee-Gees passeront les deux prochaines fins de semaine sur la route, à l’approche des séries éliminatoires. Ottawa visitera Ryerson, Toronto, Queen's et York, avant de revenir au pavillon Montpetit les 14 et 15 février pour conclure sa saison régulière avec des affrontements contre Laurentienne et Algoma.

 

Pointage         1         2           3         4         Prol.     T

Queen’s          11       7          17       8          14       57

Ottawa            14       8          11       10       3          46