Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

Les favorites du tournoi SIC envoient les Gee-Gees à la demi-finale consolation

Vendredi 6 Mars 2009

BASKETBALL FÉMININ (2-2 en séries, 15-7 SUO, 22-12 au total):

À Regina pour affronter Simon Fraser (No. 1) lors du jour un du championnat SIC 2009 du 6 au 8 mars (SSN Canada)

 

 

    DEMIE     FINAL

uOttawa   25     42    

SFU 44     89

Hannah Sunley–Paisley – 17 points, 10 rebonds - uOttawa

Matteke Hutzler – 15 points, 10 rebonds - SFU

 

Les favorites du tournoi SIC envoient les Gee-Gees à la demi-finale consolation

RÉSUMÉ DE LA RENCONTRE

REGINA – La formation de Simon Fraser, grande favorite du tournoi, a dominé la rencontre qui l’opposait aux Gee-Gees vendredi après-midi, envoyant du même coup la formation de l’Université d’Ottawa à la demi-finale consolation du tournoi SIC 2009. La partie qui se jouait à l’Université de Regina s’est terminée par la marque de 89 à 42.


Il s’agit du plus grand écart dans le pointage dans l’histoire de cette compétition nationale depuis que Victoria a vaincu Toronto 81 à 31 lors du match d’ouverture du tournoi en 1982.


Le Clan a marqué 45 points, contre 17, en deuxième demie, et ont terminé la rencontre avec un pourcentage de 50% de tirs au panier contre 28% pour Ottawa, et ont été à l’origine que de huit revirements contre 23 pour les Gee-Gees.


«C’était une bonne expérience que de pouvoir jouer contre elles», de dire la pivot de deuxième année Hannah Sunley-Paisley, joueuse du match chez les Gee-Gees avec 17 points et dix rebonds. «J’ai donné tout ce que j’ai pu et j’espère que les autres filles ont fait de même.» 


Simon Fraser, classé au premier rang du top-dix SIC toutes les semaines sauf une au cours de la saison, gagne ainsi son 28e match consécutif, ce qui lui permet d’atteindre la demi-finale nationale, qui se jouera samedi contre l’Alberta (No.4).


Les Gee-Gees ont pris les devants dès le début de la partie 4 à 0 grâce à deux paniers de l’intérieur de la clé marqués par Sunley-Paisley, qui a réussi 13 points, six rebonds et écopé de trois fautes pour son équipe en première demie.


Le Clan a ensuite pris le contrôle de la partie, marquant de divers endroits du terrain pour prendre l’avance 29 à 14 après le premier quart.


Le calme est revenu au début du deuxième quart, mais le Clan a conservé son rythme, lui qui menait 40 à 20 avec 4 :35 minutes à jouer, avant de se retirer au vestiaire avec une avance de 44 à 25.


«On a juste abandonné au troisième quart», de dire la pivot de cinquième année Katie Laurie. «Nous devons être prêtes pour jouer un match en entier.»


La formation de Simon Fraser, qui est à la recherche d’un quatrième titre national depuis la saison 2001-2002, a donné beaucoup de temps de jeu à ses réservistes, mais a tout de même réussi à prendre une avance de 30 points (64-34) après le troisième quart.


Le Clan, qui a battu la formation d’Ottawa 82 à 37 lors du match d’ouverture du tournoi 2004-2005 avant de mettre la main sur la médaille d’or, a conservé sa cadence au quatrième quart, marquant 25 points contre huit.


«Elles ne gagneront peut-être pas le championnat national, mais elles sont les plus talentueuses, et de beaucoup», de dire Sparks.