Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

La Bataille de Bytown gagnée grâce à une grande prestation de Soriano

Samedi 16 Janvier 2016
Gee-Gees in action
Photo: 
Richard A. Whittaker

L’équipe féminine de basketball des Gee-Gees, qui occupe la neuvième place au classement, a pris une avance de deux matchs dans la Division Nord de SUO samedi soir, en battant les Ravens de Carleton 69-56 sur leur propre terrain. Cette victoire leur a permis d’avoir une fiche de 7-1 en saison régulière.

L'ambiance était tendue dans le nid des Ravens et les Gee-Gees se sont battues pour rester la tête dans le match, puis finalement prendre le large en quatrième période. Les Ravens ont réussi à rester à moins de dix points des Gee-Gees, lors d’un match physique qui a vu de nombreuses joueuses se retrouver à terre, d’innombrables pertes de balles et des rebonds erratiques.

« Nous avons très bien défendu et Katherine Lemoine a réalisé un très bon travail sur Lindsay, ça c’est sûr », a noté l'entraîneur-chef Andy Sparks à propos de la prestation défensive des Gee-Gees en fin de match.

Lemoine a bien contenu l’atout offensif de Carleton, Heather Lindsay, puisqu’elle n’a pu marquer que huit points durant la partie. Elle a été bien aidée par ses coéquipières qui ont maintenu une bonne pression défensive.

« Julia Soriano a été énorme », fanfaronnait Sparks au sujet de son arrière de 1,59 mètre de haut. L’arrière de quatrième année est à l’origine du sursaut d'énergie des Gee-Gees. Elle a notamment marqué 18 points, uniquement des 3 points (un record personnel), ce qui a permis à l’équipe d’obtenir un remarquable 42,9 % de réussite derrière l'arc de cercle. Soriano a terminé le match avec un total de 23 points. Soriano ne s’est pas seulement contentée d’attaquer, puisqu’elle a pris deux rebonds et effectué trois interceptions pour les Gee-Gees. Kellie Ring était aussi une des joueuses en forme d’Ottawa. Elle a ainsi marqué 16 points, pris 7 rebonds et distillé 5 passes décisives pour aider son équipe à remporter la victoire.

La contribution des Ravens au tableau d’affichage a été répartie de façon égale entre les joueuses Stephanie Carr, Alexandra Trivieri et Heather Lindsay, qui ont marqué 11, 9 et 8 points respectivement. À noter côté Raven, la bonne entrée en jeu de la remplaçante Lindsay Suprunchuck, qui a inscrit le meilleur total de son équipe avec 14 points. Les pivots de Carleton, Suprunchuck et Lindsay, ont lutté dans la raquette terminant avec 10 rebonds chacune.

Ottawa se rendra ensuite à Toronto pour affronter les Varsity Blues (3-5) et les deuxièmes au classement, les Rams de Ryerson (6-2).

Video: