Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

Courir en été : attention aux fortes chaleurs!

Mercredi 20 Juin 2018
Woman running during the summer

L’été est bien installé et avec lui arrive une chaleur parfois assommante. S’il est bon de recharger ses batteries, il faut toutefois rester vigilant et ne pas se laisser surprendre par les rayons brûlants du soleil. Eh oui! On veut profiter du beau temps et faire une course sur l’heure du dîner, mais cela est fortement déconseillé! Voici donc quelques (dé)conseils pour la pratique du sport en été.

Éviter d’être au soleil pendant les heures les plus chaudes de la journée.

La déshydratation est le risque majeur de ce petit jogging pour rester en forme et sortir du bureau. Mais quels sont les signes de la déshydratation?  Mal de tête, fatigue, nausées ou vertiges peuvent apparaître pendant ou après l’entraînement. Ces symptômes nécessitent du repos à la maison. De plus, un risque d’hyperthermie est probable, ce qui entraîne bien souvent des malaises. Il serait dommage de finir cette belle journée ensoleillée aux urgences!

Courir aux heures les plus froides de la journée.

Vous insistez pour faire votre course? Changez votre horaire. L’idéal est d’y aller tôt le matin ou tard le soir. La matinée reste malgré tout plus fraîche et agréable. Vous évitez ainsi le surplus de chaleur, de luminosité et diminuez par la même occasion les risques de malaise. C’est également une belle manière de commencer ou de terminer sa journée!

Réduire son intensité.

Nous ne sommes pas des super-héros ni même des super-humains. Notre corps a besoin d’un temps d’adaptation pour se réguler et ce délai se gère notamment par la modération et la progression. Inutile de s’épuiser pour ne plus pouvoir repartir le lendemain ou les jours qui suivent.

S’hydrater, s’hydrater, s’hydrater.

Sport ou non, l’hydratation est primordiale pour la santé. Si vous partez pour une course, prenez de l’eau sur vous. Plusieurs techniques existent : la CamelBak, la bouteille d’eau classique (pas de plastique s’il vous plaît!), une ceinture avec des réserves ou alors prévoyez un parcours en fonction des fontaines d’eau présentes sur le campus. Si vous partez pour une durée prolongée, bien que cela soit déconseillé, de l’eau sucrée s’avère être la meilleure option.

Se protéger du soleil.

Si vous décidez, malgré les (dé)conseils, de courir lors de fortes chaleurs, pensez à porter une casquette et une bonne paire de lunettes de soleil. Aussi, de préférence, protégez votre peau avec des vêtements couvrants, mais légers — la crème solaire a tendance à couler avec la transpiration!

Un coup de chaleur? Arrêtez-vous immédiatement et abritez-vous à l’ombre.

Athlètes à vos heures perdues ou véritables marathoniens, soyez raisonnables en adaptant votre entraînement au climat!

 

Inscrivez-vous au cours  Courir pour réussir pour vous préparer à courir des distances de 5 ou 10 km avec un entrainement spécifique supervisé par un entraineur personnel.