Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

Code du conduite du thérapeute étudiant

Mardi je donne

Les présentes politiques et procédures vont servir de lignes directrices afin d’assurer un milieu de travail respectueux, sécuritaire et positif.

Confidentialité

L’état de santé et les dossiers médicaux des athlètes doivent demeurer confidentiels. Il ne faut pas parler des blessures des joueurs en public, cela doit avoir lieu entre le personnel médical, et dans certains cas, l’entraîneur, derrière des portes closes.

Responsabilités

  • Octroyer les premiers soins aux athlètes interuniversitaires blessés, et faire un suivi en acheminant le dossier au médecin/thérapeute
  • Être compétent et professionnel dans l’administration du RCR, dans le déplacement des joueurs et réagir aux situations d’urgence
  • Mettre en œuvre des mesures préventives et réactives (ex : faire des bandages)
  • Avoir des connaissances de base en réhabilitation et en activité physique, telles qu’enseignées par le médecin de l’équipe ou le thérapeute
  • Collaborer avec le thérapeute en chef, l’équipe des thérapeutes, le médecin de l’équipe et le personnel d’entraîneurs, notamment en leur communicant les informations sur les blessures des joueurs.
  • Garder les trousses thérapeutiques, les dossiers et formulaires propres et à l’ordre.
  • Ne pas avoir de comportements inappropriés envers les étudiants-athlètes ou les entraîneurs de l’Université d’Ottawa. Cela inclut entre autres de ne pas fréquenter un joueur de l’équipe ni un collègue, ne pas se présenter au travail avec les facultés affaiblies, ne pas avoir de conduite répréhensible, ne pas avoir de conversations méprisantes à l’égard du personnel d’entraîneurs, des athlètes ou du personnel médical.
  • Si un conflit a lieu avec un autre étudiant, un entraîneur ou un athlète, il sera rapporté au thérapeute sportif en chef.

Directives

  • Ne pas faire de diagnostic à un athlète blessé. Vous pouvez leur donner votre opinion sur la blessure et pourquoi vous refusez qu’ils retournent au jeu, mais ils devraient consulter le personnel de médecine sportive pour obtenir un vrai diagnostic.
  • Ne jamais parler d’une blessure à quiconque ne faisant pas partie du personnel médical de l’équipe.
  • Ne pas parler des blessures aux entraîneurs, sauf s’il en est indiqué autrement par le thérapeute sportif en chef.
  • Ne jamais procéder à un traitement si vous n’êtes pas qualifiés pour l’administrer.

Tâches

  1. Se présenter à l’entraîneur et au thérapeute étudiant avec qui vous travaillerez et échangez vos coordonnées. Établissez vos disponibilités ainsi que les méthodes de communication que vous préférez.
  2. Assister à la première rencontre d’équipe afin de vous présenter aux joueurs et au personnel de soutien.
  3. Veiller à ce que chaque athlète (même ceux qui participent aux essais) remplisse entièrement la carte médicale des Gee-Gees qui sera stockée dans la trousse médicale durant la saison.
  4. Ranger la trousse thérapeutique régulièrement et faire l’inventaire des fournitures utilisées.
  5. Se vêtir de façon appropriée et porter des chaussures adéquates. Par votre comportement et votre apparence, vous représentez l’Université. Soyez professionnels. Votre image peut aider ou nuire à votre crédibilité. Ne pas porter de jeans ou de pantalons de type yoga. Les pantalons courts devraient se rendre juste au-dessus des genoux, pas plus haut.
  6. Nettoyer les tables et glacières utilisées sur une base régulière.
  7. Mettre au lavage les serviettes souillées et mettre dans un récipient approprié toute substance pouvant représenter un risque bactériologique.
  8. Garder à jour les rapports de blessures et les dossiers dans un registre.
  9. Apprendre les procédures d’urgence pour les matchs à domicile et à l’étranger.
  10. Être conscient des autres tâches pendant les matchs et les exécuter.
  11. Être efficace (ou arriver à l’avance)
  12. Suivre toutes les politiques et les procédures.
  13. Être disponible avant et après les pratiques auxquelles vous êtes affectés.
  14. Si un thérapeute étudiant n’est pas disponible pour un match ou une pratique, il est de son devoir d’en informer son superviseur en avance, et de faire des démarches pour trouver un remplaçant.

Responsabilités d’un thérapeute étudiant :

  1. Sa fonction primaire est la prévention, l’évaluation et l’administration de soins immédiats. Sur demande, le thérapeute étudiant peut décider de remplir d’autres tâches (ex : statistiques, hydratation). Par contre, ce ne sont pas ses fonctions principales.
  2. À moins d’une situation particulière, il doit y avoir au moins un thérapeute étudiant à chaque pratique, match, et tournoi interuniversitaire.
  3. Il est probable que les thérapeutes étudiants requièrent l’aide d’autres thérapeutes étudiants pour couvrir les tournois interuniversitaires. Comme les thérapeutes étudiants consacrent beaucoup d’heures supplémentaires à leur travail avant et après les pratiques et les matchs, ils ne sont pas obligés de prendre part aux tournois locaux, aux cliniques et à l’entraînement durant la saison morte.
  4. Le thérapeute étudiant devra, avec son partenaire, mettre sur pieds un plan d’action tant à domicile que sur la route, pour les situations d’urgence qui mettraient la vie d’un athlète en danger et en informer les participants concernés.
  5. Le processus décisionnel pour décider si un joueur est apte à renouer avec l’action inclut le médecin, le thérapeute ou physiothérapeute de la ligue, le thérapeute étudiant, l’entraîneur-chef et l’athlète. Ce procédé devrait être établi avant le début de la saison.
  6. Le thérapeute étudiant devrait toujours évaluer et traiter dans les limites de ses connaissances. Essayer un traitement aperçu lors d’un stage n’est pas suffisant. La santé et le bien-être de l’athlète doivent toujours primer. Tenter des manœuvres pour lesquelles vont n’êtes pas formés (ex : massage) peut blesser l’athlète ou empirer sa blessure. S’il vous plaît, demander à l’athlète d’effectuer un suivi à la clinique de sports interuniversitaires avec un thérapeute sportif ou un physiothérapeute.