Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

PLEINS FEUX : Deux Gee-Gees au camp de sélection de l’équipe nationale

Mercredi 16 Mai 2018
Caroline Lemay and Sabrina Roy

La semaine dernière, deux joueuses étoiles des Gee-Gees, Caroline Lemay et Sabrina Roy, se sont rendues à Richmond, en Colombie-Britannique, afin de participer au camp d’entraînement de Volleyball Canada en vue de la sélection des joueuses de l’équipe nationale senior. Le camp donnait la chance aux athlètes d’être recrutées et de représenter le Canada sur la scène internationale et à d’autres compétitions.

Les deux joueuses étaient très bien préparées pour le camp, qui s’est tenu du 6 au 11 mai. Elles s’étaient entraînées avec l’équipe d’entraîneurs des Gee-Gees depuis la fin de la saison des U SPORTS.

« Le programme d’entraînement quotidien a joué un rôle très important dans mon succès tout au long de la semaine, que ce soit pour les tests au début du camp ou pour l’endurance qui était requise pour exceller tous les jours », explique Roy, une libéro qui a été nommée, les deux dernières saisons, étoile du RSEQ et qui entame sa cinquième année avec le gris et grenat.

Les joueuses s’étant entraînées ensemble, elles étaient toutes les deux dans le même état d’esprit avant leur départ pour la Colombie-Britannique. « Je suis allée au camp d’abord pour me faire connaître des entraîneurs et, ensuite, pour passer une semaine incroyable à jouer au volleyball avec des athlètes extraordinaires », affirme Lemay, une attaquante gauche qui a été nommée, elle aussi, joueuse étoile les deux dernières saisons.

« Au camp, j’ai pu montrer mon leadership ainsi que ma passion pour le sport », raconte Roy, qui étudie en sciences de l’activité physique. « J’ai saisi chaque occasion qui s’offrait à moi pour montrer la joueuse de volleyball que je suis — de la manchette défensive à la passe, en passant par les mots d’encouragement pour mes coéquipières. Ce que je retiens avant tout de cette expérience, c’est l’aspect mental. Pour jouer au niveau national, il faut tout donner malgré un horaire d’entraînement exigeant. »

Lemay, elle, retient l’esprit compétitif. « J’ai adoré jouer avec des joueuses de volleyball aussi extraordinaires. L’atmosphère était très amicale, mais aussi très compétitive, ce qui m’a permis de me sentir accueillie et stimulée. Je crois que j’ai réussi à montrer ma présence sur le terrain et ma persévérance aux entraîneurs », déclare l’étudiante en comptabilité originaire de Rockland, en Ontario, qui sera en cinquième année la saison prochaine.

Alors que la fin de sa carrière de volleyball interuniversitaire approche, Roy dit qu’elle se servira de ce qu’elle a appris la semaine dernière pour aller encore plus loin avec les Gee-Gees. « Je crois que tout ce que j’ai appris au camp se transposera dans mon jeu la saison prochaine. Dans les mois à venir, je veux nous pousser, mes coéquipières et moi, encore plus loin et montrer l’importance du sens des responsabilités. Le fait d’avoir joué avec et contre certaines des meilleures joueuses du Canada m’a permis de croire que je suis capable d’affronter n’importe quelle équipe. »