Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

RÉSUMÉ : Une victoire qui en dit long dans le match de revanche de la finale nationale

Vendredi 6 Octobre 2017
Gee-Gees women’s rugby team wins in exhibition
Photo: 
Ellen Bond

L’équipe de rugby féminin des Gee-Gees ne s’est pas laissé abattre lorsque les X-Women de l’Université St Francis Xavier, qui occupent le premier rang, sont revenues de l’arrière et ont égalisé la marque 14 à 14 au début de la deuxième demie. Non, le gris et grenat a réussi à marquer 19 points d’affilée pour remporter une victoire impressionnante de 33 à 19. Le match hors-concours était la revanche du championnat national U SPORTS de 2016.

Cinq joueuses ont réussi un essai pour l’équipe ottavienne, sixième au classement, et Emma Sandström a réussi quatre de ses cinq transformations. La vitesse des Gee-Gees a joué un rôle important dans la victoire, tant pour marquer des points que pour bloquer les tentatives des X-Women.

« Nous voulions leur montrer de quoi nous sommes capables. Nos joueuses s’améliorent et foncent toujours », a dit la joueuse avant d’expérience Danarae Sommerville. « Nous voulons gagner le championnat national et c’est une première étape vers notre objectif. Nous pouvons y arriver [à cause de nos progrès]. »

« Nous avons pris beaucoup de maturité. Cette année, nous nous sommes encouragées à ne pas dévier de notre plan de match », a ajouté Sommerville en comparant les deux derniers matchs disputés par son équipe contre StFX. « Les mots ne suffisent pas pour expliquer que le succès vient avec cela, il faut le montrer. »

Ottawa, qui n’a plus que deux matchs à jouer en saison régulière, est deuxième au classement du RSÉQ avec une fiche de 4-1. L’équipe affrontera Sherbrooke (2-3) lundi après-midi au terrain Matt Anthony.

« À tous les matchs, nous voulons montrer ce que nous pouvons apporter au championnat national. Il faut continuer de s’améliorer, ne pas s’en tenir à ce que nous avons accompli », a affirmé Sommerville. « Nous allons continuer de pousser. »