Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

Les cinq meilleurs moments de l’histoire du Match Panda : 1998 - Le dernier face-à-face

Jeudi 5 Septembre 2013
Panda Celebration 1998.

Les Gee-Gees accueilleront le retour du Match Panda le samedi 5 octobre 2013, au terrain des Gee-Gees. Au cours des semaines précédant le match, le geegees.ca présentera cinq des Matchs Panda les plus mémorables de ses 44 ans d’histoire.

Le dernier face-à-face

En septembre 1998, le Match Panda célébrait son 44e anniversaire. Bien que l’affrontement annuel générait alors moins d’appui chez les partisans qu’à ses débuts, la rivalité, elle, était toujours aussi vivante. Toutefois, ni les joueurs de Carleton ni ceux d’Ottawa n’auraient pu prédire que l’édition de 1998 serait en fait le dernier Match Panda de cette ère. En effet, l’année suivante, les Ravens annonçaient le retrait de leur programme de football, mettant temporairement fin à l’affrontement Panda.

Le 19 septembre 1998, la classique annuelle revêtait un nouveau visage, puisque les deux universités avaient décidé de promouvoir l’affrontement sous le nom de « partie pour la fierté de Pedro le panda » au lieu de « Coupe Panda ». Les universités espéraient qu’en modifiant ainsi leur stratégie publicitaire, on éviterait que les partisans se tournent vers l’alcool et fassent des folies au cours de la partie, comme c’était le cas les années précédentes.

« C’est encore Ottawa contre Carleton », soulignait le quart-arrière des Gee-Gees Phill Côté lors d’une entrevue avec le Fulcrum, journal étudiant du campus. Il poursuivait en expliquant que, pour les joueurs, ce changement de nom n’aurait aucune influence sur la qualité du jeu en tant que tel : « C’est encore le même excellent sport et la même grande rivalité ».

Cette partie était particulièrement importante pour les Gee-Gees, qui avaient alors un dossier de saison de 1-1; une victoire leur permettrait d’avoir une chance de participer aux séries. « Je ne veux pas mettre trop de pression sur mes joueurs, mais nous devons vraiment gagner ce match parce que le reste de notre calendrier sera encore plus difficile », mentionnait l’entraîneur-chef Marcel Bellefeuille aux journalistes du Fulcrum.

Mais Carleton ne se laisserait pas facilement abattre. En effet, même si les Ravens terminaient souvent au bas du classement au cours des dernières années, l’équipe reprenait toujours du poil de la bête au moment du Match Panda.

Les Ravens ont tout de même eu de la difficulté lors du match et ont subi un cuisant revers de 59-17. Ottawa avait dominé dès le premier quart, au grand bonheur des 1200 partisans de l’Université d’Ottawa présents ce jour-là.

Le quart-arrière des Gee-Gees Phill Côté, qui faisait partie de la ligne partante pour une troisième partie consécutive, avait réussi 17 de ses 28 passes, pour un total de 301 verges. Il avait aussi lui-même compté trois touchés par la course et contribué à trois touchés par la passe.

« De temps en temps, c’est amusant de jouer un match comme celui-là », avouait Côté. « C’est un sentiment incroyable lorsque tous les partisans nous encouragent autant et crient à l’équipe de Carleton. Nous voulions donner un bon spectacle à tout le monde. » Bien qu’il y avait presque deux fois plus de partisans des Ravens que ceux des Gee-Gees, ces derniers ont réussi à être la foule la plus bruyante, telle que le veut la tradition Panda, avec des chants, des cris de ralliement et des moqueries.

Malgré sa réputation de violents incidents alcoolisés, la partie s’est finalement déroulée sans anicroche, ce qui a agréablement surpris les autorités et les organisateurs. La seule complication a été la chute d’une membre de l’équipe de danse de l’Université d’Ottawa au cours de leur chorégraphie. Cette dernière a dû être transportée à l’hôpital, mais n’a subi aucune blessure grave.

Ainsi, ce sont les Gee-Gees qui ont remporté le dernier Match Panda, récoltant de façon convaincante leur 31e victoire de la série Panda. Au cours de la saison morte suivante, l’Université Carleton a annoncé qu’elle mettait un terme à son programme de football, déclarant par le fait même une trêve au Match Panda.

**

Vous aimeriez partager vos souvenirs du Match Panda? Faites-nous-en part sur notre page Facebook.