Logo des Gee-Gees
Université d'Ottawa

RÉSUMÉ : La saison prend fin après une défaite contre Ryerson en quarts de finale

Samedi 24 Février 2018
Brandon Robinson, Gee-Gees men's basketball team
Photo: 
Greg Mason

Samedi, au pavillon Montpetit, les Gee-Gees se sont mesurés aux Rams de Ryerson lors des quarts de finale des SUO. Comme toujours, l’affrontement entre les deux équipes a été palpitant, mais au bout du compte, les Rams, dominants au quatrième quart, l’ont emporté par la marque de 77-69 et ont mis fin ainsi à la saison des Gee-Gees.

Les équipes se sont échangé l’avance à neuf reprises tout au long du match. Toutefois, en fournissant un dernier gros effort, les Rams ont fait pencher la balance en leur faveur.

Des fautes ont été commises tôt et souvent dans le match, signe que l’intensité était au rendez-vous dès la mise au jeu. Au premier quart, les Gee-Gees ont pris les devants rapidement et ont maintenu leur avance par la suite. Puis, au deuxième quart, la lutte a été plus serrée. Les Gee-Gees menaient par seulement deux points à la mi-temps.

Tout comme ils l’avaient fait lors de leur dernier match, les Gee-Gees ont pris, au début de la partie, une avance qui semblait suffisante pour durer. Or, menés par le garde de cinquième année Manny Diressa, les Rams ont accru leurs efforts à l’attaque.

En fin de match, les performances remarquables de Brandon Robinson, Kenny Jean-Louis et Calvin Epistola n’ont pas suffi à donner la victoire aux Gee-Gees. L’absence de Sean Stoqua s’est fait sentir et le sort des Gee-Gees aurait peut-être été différent si le joueur n’avait pas été blessé.

Robinson a terminé la soirée avec 20 points, dont quatre paniers de trois points, tandis que Jean-Louis a obtenu 17 points et neuf rebonds lors du dernier match de basketball de sa carrière. Jean Emmanuel Pierre-Charles, dont c’était aussi le dernier match, a commis des fautes très tôt pendant la soirée et n’a pas réussi à jouer à la hauteur de ce dont il est capable. Quant à Calvin Epistola, il a inscrit 11 points en dépit des trois fautes qu’il a commises au début de la partie.

« Je suis déçu, a dit James Derouin, l’entraîneur-chef des Gee-Gees. Les joueurs ont travaillé si fort, mais il y a tout simplement des faiblesses dans notre jeu, la plus grande étant les lancers francs. L’absence de Sean a aussi joué un rôle énorme. On pouvait voir la fatigue sur le visage de Brandon et Calvin ce soir. »

L’équipe perdra deux joueurs clés en 2018-2019. Pierre-Charles et Jean-Louis seront difficiles à remplacer, mais l’avenir s’annonce tout de même prometteur.

« Nous avons de jeunes joueurs prometteurs que nous suivons de près, a ajouté Derouin. »

« Brandon a connu une année digne d’une étoile et Calvin s’est démarqué cette saison, surtout après la blessure de Sean. Nous allons annoncer nos recrues bientôt, alors nous sommes fébriles. Mais les choses sont ainsi dans la conférence est des SUO. C’est difficile de se classer parmi les quatre meilleures équipes. »

SOMMAIRE